Sabella spallanzani
Spirographe
(Gmelin, 1791)
Sabellidae
Annélides Polychètes
*
Le ver est protégé dans un tube muqueux souple qui peut mesurer jusqu'à 35 cm de long. Il est sédentaire, généralement fixé ou ancré dans la roche. Présent de quelques mètres jusqu'à 50 mètres de profondeur, il affectionne les fonds rocheux, les tombants et les parois verticales des constructions portuaires.

Le panache est de couleur variable, unie ou bigarrée par des stries sur la moitié inférieure des soies.  Jaune, brun à brun orangé, beige, blanchâtre...

 

La couronne branchiale spiralée qui dépasse du tube a un rôle respiratoire (branchie) et un rôle alimentaire, filtrant les particules en suspension dans l'eau. Les vers se nourrissent de matière organique qu'ils prélèvent dans le sable, ou comme dans le cas du Spirographe, des particules que le courant amène à ses branchies.

Le ver a un corps composé de près de 200 segments. Il arrive parfois qu'il sorte partiellement de son tube (ci-dessous), ce qui l'expose dangereusement aux prédateurs.

*