Soestia zonaria
Soestia
(Pallas, 1774)
Salpidae
Thaliacés
*
Chaque animal est doté d'une tunique transparente contenant des fibres musculaires qui par contractions, assurent le déplacement. Chaque contraction provoque un courant d'eau qui traverse le corps, entrant par le siphon inhalant et rejeté par le siphon exhalant. Une membrane filtrante retient au  passage le plancton nécessaire à son alimentation. 
Les spécimens observé formaient de nombreuses colonies  de 10 à 12 cm, comprenant environ une douzaine d'individus juxtaposés en quinconce. 

Le corps porte 5 larges bandes musculaires. Le siphon oral se trouve à l'extrémité antérieure et le siphon cloacal en position dorsale.
*