Echinaster sepositus
Étoile rouge
(Retzius, 1783)
Echinasteridae
Astéridés
*
Commune jusqu'à 40 mètres dans les fonds rocheux ou les herbiers, cette étoile, orangée à rouge vif, peut atteindre une envergure de 20 cm. Elle se nourrit surtout d'éponges.
Son éclat lui vaut le malheur d'être souvent ramassée par les plongeurs pour servir de décoration, mais cette valeur décorative n'a d'égal que dans son milieu naturel.

L'Etoile rouge est une étoile régulière qui possède donc 5 bras, mais il arrive que nous rencontrions en plongée des spécimens présentant des anomalies (ci-dessous).

     Les podias (pieds munis de ventouses) assurent la fixation au support, le déplacement de l'animal ainsi que l'acheminement de la nourriture vers la bouche.     À l'extrémité de chaque bras, deux tâches sombres indiquent l'emplacement d'organes photosensibles qui permettent à l'Étoile de mer de faire la différence entre la nuit et la lumière du jour.