Dardanus arrosor
Grand Pagure
(Herbst, 1796)
Diogenidae
Décapodes Anomoures
*
Cette espèce est la plus grande du genre; le corps de ce "Bernard-l'ermite" peut atteindre 12 cm. Sa pince gauche est plus développée que la droite. Son corps est orangé à rouge. Absence de poils et de tubercules sur les pattes et les pinces finement ciselées.

Le Pagure a besoin pour survivre de trouver une coquille vide de Gastéropode pour se protéger. Son abdomen est mou et très vulnérable. A mesure de sa croissance, l'animal doit quitter son "logement" pour en prendre un qui lui permette à nouveau de se développer. C'est au cours de chaque changement de coquille que le Pagure s'expose le plus dangereusement à ses prédateurs.

*
Au cours de leur croissance, les Pagures doivent trouver une succession d'habitacles adaptés à leur taille. Durant leur première année, la croissance est très rapide et ils doivent changer plusieurs fois de coquille. Ensuite, cette opération devient de moins en moins nécessaire à mesure qu'ils s'approchent de leur taille maximale.
Mais la croissance n'est pas le seul motif du changement de coquille ... coquetterie, jalousie ? Il n'est pas rare que lorsqu'un Pagure en croise un autre, une sorte de racket se produise, alors qu'un des deux individus extirpe son congénère de son habitacle pour le lui chiper et l'abandonner nu comme un ver avec pour seule solution de récupérer son ancienne coquille. Bien sûr, l'agresseur récupère ses anémones commensales et les redispose sur son nouveau toit avant de s'enfuir.