Pandea conica
Pandéa
(Quoy & Gaimard, 1827)
Pandeidae
Hydrozoaires
*
Son nom est dû à la forme conique de la moitié antérieure de son ombrelle qui ne dépasse pas 3 cm. Sa transparence laisse apparaître les gonades de couleur rose.
Les tentacules et filaments urticants sont relativement courts et munis (filaments) de cnidocystes, cellules urticantes.
P. conica
se déplace dans la colonne d'eau de la  zone néritique, au dessus du plateau continental. Elle fait donc partie du plancton.
La photo ci-contre montre l'espèce en phase méduse. Il y a, comme chez la plupart des hydraires, une alternance des générations avec une phase polype.