Aurelia aurita
Aurélie
(Linnaeus, 1758 )
Ulmaridae
Scyphozoaires
*
L'ombrelle translucide abrite un manubrium très court. Sa surface est tapissée de cellules adhésives (spirocystes) qui ont pour rôle de capturer des micro-organismes acheminés vers la bouche par des canaux ciliés.
Son diamètre peut atteindre 20 cm.

L'Aurélie mène une vie épipélagique, souvent observée près de la surface
Reproduction

La reproduction de l'Aurélie se fait par alternance des générations: l'une passant par le stade de Méduse libre sexuée; l'autre par un stade fixé sous forme de polype bourgeonnant (empilage de strobiles) qui par division, donne de nouvelles jeunes Méduses libres..
.