Retour liste
Synodus saurus
 Poisson-lézard
(Linnaeus, 1758) Synodontidae Aulopiformes
Côte bleue - Christian Coudre - www.cotebleue.org
Caractéristiques comparatives
Autres noms  
Taille moyenne adulte  30 cm
Mode de reproduction  sexes séparés
Période de reproduction  d'avril à juin
Fécondité  
Dorsale  11 à 13
Anale  9 à 12
Pectorales  12 à 14
Pelviennes  8
Caudale  fourchue
Ligne latérale  54 à 60 écailles
Écailles  
Dentition   petites dents pointues très acérées
.
Description:
Le corps est allongé, tête effilée et aplatie comme celle d'un lézard. La bouche, très largement fendue, est inclinée vers le haut et les yeux sont disposés sur la face supérieure de la tête, caractéristique des espèces qui s'enfouissent partiellement. 
Absence de vessie natatoire. 

Le corps est brun clair, marqué de taches formant 8 à 10 bandes transversales plus sombres. Il porte également des lignes longitudinales bleutées sur les flancs. Le ventre est uni.  
.
Mode de vie:
Le Poisson lézard vit enfouis partiellement, voir presque totalement dans le sable, ne laissant dépasser que ses yeux. C'est un prédateur, capable à tous moments de bondir sur une proie qui passe à proximité et même à plusieurs mètres au dessus du fond. Il se nourrit de poissons et d'invertébrés. Son mode de vie est identique à celui des Vives avec lesquelles il est en compétition dans l'occupation des fonds sablonneux. Depuis les années 1980, les populations de Lézards ne cessent d'augmenter et se substituent progressivement à certaines espèces locales, sans compter sa voracité de prédateur qui déséquilibre le milieu local. La migration de l'espèce, du Sud vers le Nord de la Méditerranée, est probablement liée au réchauffement des eaux (environ 0,5 °C pour la mer Méditerranée).

On observe chez ce poisson des périodes d'activités diurnes et nocturnes. Lorsqu'on le dérange, il jaillit du substrat sablonneux pour aller s'enfouir quelques mètres plus loin. Les rencontres ne sont pas rares, même dans les petits fonds, mais on le confond très facilement avec les Vives. Son aire s'étend sur tout le plateau continental, sur fonds sablonneux et sédimentaires.
 Différences principales avec les Vives: les Vives possèdent une première dorsale en forme de crête et une seconde très longue. La dorsale du Lézard est relativement reculée par rapport à la tête et il possède une "gueule" qui rappelle fortement celles des Sauriens (Reptiles).
Saurida undosquammis
Poisson lézard à grandes écailles

Une espèce présente en Méditerranée orientale entre l'Egypte et la Turquie, immigrée de Mer rouge (espèce lesseptienne) qui pourrait bien à l'avenir s'étendre à l'ensemble du bassin méditerranéen, invasion favorisée par le réchauffement des eaux.