retour
Carcharias taurus
 Requin-taureau
Rafinesque, 1810
Odontaspididae
Lamniformes
*Côte bleue - Christian Coudre - www.cotebleue.org
Je peux mesurer 3 mètres

   RESPIRATION: 

Le Requin taureau, contrairement à la plupart des autres Squales, n'est pas obligé de nager sans cesse pour s'oxygéner. Au repos, posé sur le fond, la structure musculaire anime et irrigue suffisamment les branchies. En nage active, ne possédant pas d'opercules qui permettent par leur mouvements cadencés de produire un courant d'eau qui traverse les branchies, il nage la gueule ouverte. L'eau entre par la gueule et ressort par les fentes branchiales. Les branchies retiennent l'oxygène nécessaire à sa vie. Mais le Requin Taureau aurait aussi, selon certaines sources et avec quelques réserves, la faculté de stocker de l'air pour se laisser, immobile, transporter par le courant.

Je vis aussi en Méditerranée ! 

Je fréquente les eaux méditerranéennes, mais je m'aventure rarement près du bord. Les Requins se tiennent soit au large, en milieu pélagique, soit dans les profondeurs du talus continental (après 100 mètres, limite du plateau continental). Dans les eaux chaudes des océans, cette espèce forme des groupes qui s'approchent couramment près des côtes.

Je ne fais qu'une bouchée d'un poisson d'un kilo ! Assez passif le jour, je m'active la nuit pour me nourrir de mollusques ou de poissons.

 Ma dentition est similaire à celle des grands Requins
Mes dents, aiguës et très saillantes, sont disposées sur trois rangées. Elles me permettent de déchiqueter une proie au premier coup de mâchoire.

 

Synonyme de Carcharias taurus:  Odontaspis taurus