Retour liste
Lepadogaster lepadogaster
Porte-écuelle de Gouan
(Bonnaterre, 1788) Gobiésocidae Gobiesociformes
*Côte bleue - Christian Coudre - www.cotebleue.org
Caractéristiques comparatives
Autres noms  Poisson ventouse, Porte-écuelle
Taille moyenne adulte  7 à 8 cm
Mode de reproduction  sexes séparés
Période de reproduction  d'avril à août
Fécondité  200 à 300 oeufs
Dorsale  15 à 20
Anale  9 à 12
Pectorales  20 à 25
Pelviennes  I, 4
Caudale  arrondie
Ligne latérale  
Écailles  
Dentition  
*
Description:
Le corps est aplati dans le sens dorso-ventral dans sa partie antérieure et inversement dans sa partie postérieure. La tête est assez volumineuse et prolongée par un museau large et plat. Sur ce museau et près des narines se trouvent deux tentacules plus développés chez le mâle que chez la femelle. 
Les nageoires dorsale et anale sont jointives à la caudale. Les nageoires ventrales sont modifiées et reliées en une ventouse puissante, très caractéristique à l'espèce. 

Le corps est brun à brun vert, marqué de petites taches brunes ou verdâtres. La tête porte deux taches bleues  qui se rejoignent sur la nuque et une marque brun clair ou jaune qui donne l'impression que le poissons porte une paire de lunettes. 

*
Mode de vie:

Les Gobiésocidés sont des poissons de petite taille qui passent leur journées fixés (à l'envers) sous des pierres. Ils abondent le long des plages de galets et il est facile d'en observer en retournant les pierres situées entre 20 cm et 1 mètre d'eau sous lesquelles ils sont fortement fixés grâce à leur ventouse ventrale. Il est alors assez difficile de les décoller de leur support et il préférable d'attendre qu'ils lâchent prise d'eux-même pour ne pas les blesser. Cette capacité d'adhérence leur est aussi indispensable pour se maintenir dans une zone souvent battue violemment par les vagues. 
Le Lépadogaster est un prédateur qui a une activité plutôt nocturne. De sa cachette, il est constamment à l'affût de proies qu'il happe avec une rapidité étonnante. Il est mauvais nageur sur de longues distances, mais vif comme l'éclair sur un court déplacement. Sa large bouche lui permet de capturer des petits poissons qui peuvent atteindre plus de la moitié de sa taille.