Retour liste
Coryphaena hyppurus
Coryphène
Linnaeus, 1758 Coryphaenidae Perciformes
*Côte bleue - Christian Coudre - www.cotebleue.org
Caractéristiques comparatives
Autres noms  Dorade Coryphène, Maï-maï
Taille moyenne adulte  1,50 mètres pour 20 kg
Mode de reproduction  sexes séparés 
Période de reproduction  printemps (variable suivant les mers)
Fécondité  
Dorsale  56 à 68
Anale  
Pectorales  
Pelviennes  
Caudale  largement arquée
Ligne latérale  plus de 200 écailles 
Écailles  
Dentition  
*
Description:
Le corps est fortement comprimé latéralement et très effilé. Chez les mâles, la bosse frontale qui surmonte la mâchoire est beaucoup plus développée que chez la femelle et s'accentue avec l'âge. La dentition est relativement petite et présente sur les mâchoires, la langue et le palais.

La coloration est généralement très vive et composée de différentes couleurs. Le Coryphène est parfois nommé "Poisson caméléon" à cause de ses facultés à changer radicalement de couleur lorsqu'il est sorti de l'eau (les deux photos ci-dessus proviennent du même individu et à quelques minutes d'intervalle). Le corps peut passer du jaune brun au bleu, puis blanc, laissant apparaître de grosses pigmentations rouges, bleues, noires ... Les nageoires sont également très colorées, bleu à bleu vert pour la dorsale, jaune ou bleu à bleu vert (variable) pour l'anale. 

*
Mode de vie:

En Méditerranée, le Coryphène est relativement rare le long des côtes françaises. Mais il arrive de plus en plus souvent qu'il en soit observé autour des îles: Château d'If, Frioul .., au plus chaud de l'été. C'est donc une espèce qui effectue de grandes migrations, et qui, comme les autres grands poissons de la zone océanique, sont d'actifs prédateurs qui se nourrissent de poissons, mollusques, petits crustacés pélagiques ...